Innovation :  Université Côte d’Azur se distingue dans l’appel à projet « maturation-prématuration » de France 2030

  • Innovation
Publié le 18 janvier 2023 Mis à jour le 19 janvier 2023
Date(s)

le 17 janvier 2023

recherche
recherche

Université Côte d’Azur est engagée dans 11 consortium lauréats sur les 17 retenus par l’appel à projet « maturation - prématuration » financé par le programme national France 2030. Cet appel à projet, dont les résultats ont été publiés le 9 janvier 2023, a pour objectif de faire émerger davantage de start-up issues de la recherche.

Le Gouvernement investit 500 millions d’euros supplémentaires pour faire émerger davantage de start-up issues de la recherche. L’objectif est d’atteindre la création de 100 licornes et de 500 start-ups deeptech par an d’ici 2030.

Dans ce contexte, 275 M€ ont été alloués à 17 consortiums pour "financer les phases de maturation et de prématuration des résultats issus des SNA de France 2030". L’appel à propositions "maturation-prématuration" du PIA 4 (désormais France 2030), qui avait été publié en décembre 2021, vise à "intensifier la chaîne d’accompagnement de projets d’innovation à fort potentiel, et à accélérer leur transfert vers le monde socio-économique, au bénéfice des stratégies nationales d’accélération". Le 9 janvier 2023, les résultats de cet appel à projet ont été publiés : l’État va flécher 275 M€ sur 17 consortiums composés de nombreux acteurs dont les universités, les organismes de recherche, les Satt et les offices de transfert et de technologies 

Université Côte d’Azur qui poursuit sa stratégie d’innovation, co-construite avec l’ensemble des acteurs de l’innovation du territoire de la Côte d’Azur, s’est distinguée dans cet appel à projets en s’impliquant de manière directe ou indirecte dans 11 consortiums retenus sur les 17 retenus. Ces résultats prometteurs s’alignent dans la démarche de labellisation portée par Université Côte d’Azur pour devenir l’un des 25 Pôles Universitaires d'Innovation (PUI) en 2023.  
Les consortiums dans lesquels Université Côte d’Azur est impliquée

•    Catriem - Prévenir et contrôler les maladies infectieuses émergentes, les menaces nucléaires radiologiques biologiques et chimiques
•    COMS@A - Faire de la France un leader en santé numérique
•    COMBIO - Permettre à la France de retrouver sa place de leader européen en bioproduction des thérapies innovantes
•    Circle - Amplifier la recyclabilité et le recyclage des plastiques, des matériaux composites, des textiles, des métaux stratégiques et des papiers/cartons
•    Quantinuum - Permettre à la France d’entrer dans le premier cercle des pays qui maîtrisent les technologies quantiques
•    SciTy DDM - Favoriser la digitalisation et la décarbonation des mobilités afin de soutenir les objectifs de transition écologique, de compétitivité économique, de cohésion des territoires, de souveraineté et de résilience de la France
•    SciTy VDB - Développer les villes durables et les bâtiments innovants afin de refonder le développement urbain autour des quatre défis que sont la sobriété, la résilience, l’inclusion et la production urbaine
•    ExTASE - Favoriser le développement d’une industrie française des nouvelles technologies de l’énergie
•    ICCARE - Soutenir, à travers une démarche transversale de soutien à l’innovation, la filière des industries culturelles et créatives (ICC)

De manière indirecte avec la SATT Sud-Est : 
•  Astragal - Rendre l'Agriculture francaise et européenne plus durable 
•  FramexG - Mettre la 5G au service de la compétitivité industrielle française
En savoir plus : 

France 2030 : le Gouvernement investit 500 millions d’euros supplémentaires pour faire émerger davantage de start-up issues de la recherche