Université Côte d’Azur et le Centre National de la Recherche Scientifique renouvellent leur convention de site  

  • Institutionnel
  • Partenariats
  • Recherche
Publié le 28 octobre 2021 Mis à jour le 3 décembre 2021
Date(s)

le 28 octobre 2021

signature convention cnrs
signature convention cnrs De gauche à droite, Antoine Petit, Jeanick Brisswalter  crédit photo A. Macarri – Université Côte d‘Azur

Jeanick Brisswalter, Président d’Université Côte d’Azur, et Antoine Petit, Président-directeur général du CNRS, ont signé le 25 octobre dernier sur le campus Valrose à Nice une convention de site. Cette convention a pour objectif de préciser les éléments de la politique scientifique partagée entre les deux établissements sur laquelle s’appuie leur partenariat et sa mise en œuvre.

Jeanick Brisswalter, Président d’Université Côte d’Azur, et Antoine Petit, Président-directeur général du CNRS, ont signé le 25 octobre dernier sur le campus Valrose à Nice une convention de site. Cette convention a pour objectif de préciser les éléments de la politique scientifique partagée entre les deux établissements sur laquelle s’appuie leur partenariat et sa mise en œuvre.

« Cette convention de site s’inscrit dans la stratégie globale souhaitée par Université Côte d’Azur de co-construire son projet avec l’ensemble de ses partenaires et notamment les organismes nationaux de recherche. Après la signature en octobre 2020 avec l’Inraé d’une convention sur la thématique du bio-contrôle puis en juillet 2021 avec l’Inria sur les défis du numérique, la signature de la convention avec le CNRS s’inscrit dans cette dynamique. Les thématiques communes sont bien entendu plus importantes et se projettent à la fois à l’international mais également sur des enjeux plus nationaux comme l’ éco-responsabilité des universités ou encore la science ouverte. » Jeanick Brisswalter, Président d’Université Côte d’Azur

« Université Côte d’Azur et le CNRS sont étroitement liés avec une trentaine de structures de recherche communes : plus de 500 permanents CNRS sont dans des unités mixtes de recherche dont les deux établissements sont tutelles. Nous sommes également partenaires des grands programmes d’investissements d avenir que sont l’initiative d’excellence UCA Jedi et le 3IA Côte d’Azur. Cette convention scelle une collaboration forte qui existe depuis des années et va permettre de développer de nouveaux projets communs ». Antoine Petit, Président Directeur général du CNRS.



Université Côte d'Azur et le CNRS, qui comptent en commun 28 structures de recherche dans de nombreux champs disciplinaires et 4 fédérations de recherche,  entretiennent depuis de nombreuses années une étroite collaboration à travers des actions communes liées notamment à la création et à l’animation d’unités mixtes de recherche, de collaboration étroite et historique autour des sciences de la Terre et de l’Univers menée avec l’Observatoire de la Cote d’Azur et à la réponse commune aux grands projets du Programme d’investissement d’avenir tels que l’Initiative d’excellence « UCAJedi », l’Institut interdisciplinaire en intelligence artificielle « 3IA Côte d’Azur », l’école universitaire de recherche «DS4H », les projets SFRI/UCAGS et IDéES/R2D2, et le projet ExcellencEs. 

La convention signée entre les deux établissements permet une meilleure efficacité dans les interactions entre Université Côte d'Azur et le CNRS et le développement de nouveaux champs de coopération ou l’amplification des coopérations existantes. Elle vise à l’amélioration de l’attractivité internationale du site au bénéfice de l’enseignement, de la recherche et de l’innovation dans les domaines où les deux établissements  ont un intérêt commun, et de la création d’emploi sur le territoire. Elle œuvre aussi au bénéfice de la diffusion de la culture scientifique et technique. 

Université Côte d'Azur et le CNRS souhaitent porter plus particulièrement des actions communes et concertées sur les thématiques suivantes : Sciences de l’environnement, Sciences de l’univers, Sciences de la Terre, Sciences et technologies de l’information et de la communication,    Sciences physiques, Sciences biologiques & santé, Défis socio-environnementaux sous tous leurs aspects. 

Les deux établissements souhaitent également porter des actions communes et concertées sur le volet international.