Université Côte d'Azur et Bibliothèques sans Frontières signent une convention cadre structurant un nouveau partenariat

  • International
  • Institutionnel
  • Vie étudiante
Publié le 14 décembre 2021 Mis à jour le 14 décembre 2021
Date(s)

le 7 décembre 2021

BSF
BSF

Cécile Sabourault, vice-Présidente aux relations internationales d’Université Côte d’Azur, représentant Jeanick Brisswalter, Président d’Université Côte d’Azur et Patrick Weil, Président de Bibliothèques Sans Frontières ont signé le 6 décembre dernier au Grand Château de Valrose un accord-cadre en vue d’établir une coopération. Cette convention est signée pour une période de 5 ans. Il s’agit de la première convention que BSF signe avec une université.

Cécile Sabourault, vice-Présidente aux relations internationales d’Université Côte d’Azur, représentant Jeanick Brisswalter, Président d’Université Côte d’Azur et Patrick Weil, Président de Bibliothèques Sans Frontières ont signé le 6 décembre dernier au Grand Château de Valrose un accord-cadre en vue d’établir une coopération. Cette convention est signée pour une période de 5 ans. Il s’agit de la première convention que BSF signe avec une université.

Bibliothèques Sans Frontières (BSF) est une association fondée en 2007 qui cherche à rapprocher de la culture ceux qui en sont le plus éloignés par le soutien direct aux personnes les plus fragiles ou via les bibliothèques et structures éducatives.

Université Côte d‘Azur se traduit par son ouverture très forte à la fois sur son territoire et sur le monde et se définit comme un établissement défendant un certain nombre de valeurs, y compris au travers de moyens autres que ceux qui sont traditionnellement mis en œuvre par les universités pour contribuer au progrès. Université Côte d’Azur a mis au cœur de son projet, d’une part, la pluridisciplinarité par une approche thématique conduisant au décloisonnement et aux interactions au sein même de ses composantes et, d'autre part, l'engagement de sa communauté étudiante favorisé et valorisé par son Engagement Center, mais également de ses personnels.

« C'est un immense honneur pour Université Côte d'Azur que de pouvoir s'engager aux côtés de l’ONG Bibliothèques Sans Frontières dans un partenariat qui permet l’implication d'un très grand nombre d'acteurs au sein de notre établissement. Cette convention permettra des terrains de stage pour les étudiants, des collaborations en matière de formation, de recherche, de ressources documentaires, des activités engagées sur les aspects paix et citoyenneté. » Cécile Sabourault

Plusieurs formes de coopération

 

Dans le cadre de ce partenariat, dont la coordination au sein d’Université Côte d’Azur a été confiée à son Institut de la Paix et du Développement (IdPD), plusieurs formes de coopération pourront être imaginées.

En matière de formation et recherche, seront explorées les pistes de valorisation avec BSF de la recherche réalisée dans divers domaines, par exemple les sciences de l’éducation (éducation pour la paix/citoyenneté). Un projet de coopération concernant le Master « Mondes du document : supports, contenus, médiations » est également envisagé, pour des stages de Master 2 pour les étudiants notamment.

La mobilisation des étudiants et diplômés sera un élément fort en soutien du partenariat. S’agissant des étudiants, un partenariat est envisagé avec l’Engagement Center d’Université Côte d’Azur, permettant la valorisation d’un engagement étudiant réalisé au service de BSF. En outre, le soutien, y compris financier, à des initiatives étudiantes d’appui à BSF sera considéré. Il s’agira également de mobiliser le réseau des Alumnis d’Université Côte d’Azur, par des actions de sensibilisation, de fundraising, de collecte d’ouvrages, etc.

La coopération en matière de fonds documentaires est un autre aspect au cœur du partenariat, reposant sur l’implication du Service commun de documentation (SCD) de l’Université. Une collecte d’ouvrages, reposant notamment sur la politique de « désherbage » des bibliothèques universitaires et déjà à l’étude, bénéficiant d’un dispositif établi par BSF avec la FNAC.

Enfin , un projet portant sur l’action emblématique de BSF baptisée « IDEASBOX » (médiathèque mobile, en kit, qui se déploie en moins de vingt minutes pour créer un espace culturel de 100m2) pourra être envisagé. Il s’agirait pour Université Côte d’Azur de parrainer une « IDEASBOX Université Côte d’Azur », en mobilisant la communauté universitaire autour de la conception, l’aménagement, l’acquisition, le déploiement par BSF d’une Ideasbox. Ce projet pourrait, au sein d’un large éventail de formations, mobiliser des étudiants et personnels, qui travailleraient conjointement, en croisant leurs expertises, à la réalisation d’une action phare de l’établissement.

Ce ne sont là que les pistes initiales d’une coopération qui s’annonce fertile, et ouverte à la participation de tous, étudiants et diplômés, personnels administratifs et enseignants-chercheurs.