Le « centre Inria d’Université Côte d’Azur » est créé

  • Institutionnel
  • Innovation
  • Recherche
  • Partenariats
Publié le 9 juillet 2021 Mis à jour le 12 juillet 2021
Date(s)

le 8 juillet 2021

J Brisswalter - B Sportisse
J Brisswalter - B Sportisse

Jeanick Brisswalter, Président d’Université Côte d’Azur, et Bruno Sportisse, Président-Directeur Général d’Inria, ont signé le 7 juillet dans les locaux du centre de recherche Inria de Sophia Antipolis un accord-cadre de partenariat stratégique dans le domaine des sciences et technologies du numérique, précisant la création du « Centre Inria d’Université Côte d’Azur ». Cet accord a pour objectif de créer de nouvelles opportunités de collaborations mais également de consolider les coopérations déjà existantes entre les deux établissements. 

Université Côte d'Azur et Inria - à travers son centre de recherche de Sophia Antipolis - développent depuis de nombreuses années des actions de partenariat en étroite collaboration qui ont débouché sur la mise en place de projets d’envergure pour le territoire azuréen: l’institut interdisciplinaire d’intelligence artificielle 3IA Côte d’Azur, l’institut Neuromod pour la Modélisation en Neurosciences et Cognition ou encore la plateforme mutualisée pour le calcul haute performance OPAL (Observatoire Pluridisciplinaire des ALpes-maritimes).

Convaincus de la complémentarité de leurs modèles, de leurs laboratoires et leurs équipes-projets, Université Côte d'Azur et Inria souhaitent s’engager dans un partenariat stratégique afin de favoriser la création de synergies dans le domaine des sciences et technologies du numérique sur le territoire. Cet accord-cadre vise à améliorer l’attractivité internationale du site au bénéfice de l’enseignement, de la recherche et de l’innovation mais aussi la création d’emplois sur le territoire. Elle œuvre aussi au bénéfice de la diffusion de la culture scientifique et technique.

Plusieurs actions vont renforcer les synergies en recherche, en formation et en innovation dans le numérique entre Université Côte d’Azur et Inria : la création d’équipes-projets communes, dans le cœur du numérique et dans l’intersciplinarité, le développement de dispositifs en faveur de l’innovation (comme Inria Startup Studio), la formation continue pour les PME et ETI du territoire, et l’implication des chercheuses et chercheurs de Inria dans la formation des étudiantes et étudiants d’Université Côte d’Azur. 

En cohérence avec l’évolution de la politique de site d’Inria que précise son Contrat d’objectifs et de performance pour la période 2019-2023, le « Centre de recherche Inria Sophia-Antipolis Méditerranée » évolue dans ce cadre pour devenir le « Centre Inria d’Université Côte d’Azur », portant l’ensemble de ces actions.

Dans le cadre de la dynamique de site porté par la nouvelle université expérimentale, Université Côte d’Azur, Inria continue ainsi à contribuer activement à la transformation du site azuréen en un lieu à haute visibilité internationale pour l’excellence de sa recherche, notamment dans le domaine du numérique. 

Pour Jeanick Brisswalter, Président d’Université Côte d’Azur, « Ce partenariat stratégique partagé voit la création du centre Inria d’Université Côte d’Azur. C'est la concrétisation de plusieurs années de travail, de plusieurs succès partagés comme l'initiative d’Excellence UCAJedi qui vient d’être pérennisée ou encore la labellisation du 3IA Côte d’Azur comme un des 4 instituts d’intelligence artificielle de France ou l’école universitaire de recherche « Digital system for Human- DS4H », la seule EUR de France dans le domaine du numérique. Ce partenariat est également essentiel pour nos projets futurs et le développement de notre site. »

Pour Bruno Sportisse, Président Directeur Général d’Inria « Le partenariat stratégique signé aujourd’hui avec Université Côte d'Azur permet de transformer le "Centre de recherche Inria Sophia Antipolis Méditerranée" en le "Centre Inria d'Université Côte d'Azur": il concrétise la politique de site d'Inria, au service du développement des grandes universités de recherche. Cette dynamique s'accélère depuis plus de 2 ans en s'appuyant sur l'historique remarquable, dont je veux saluer les acteurs, qui a conduit à la constitution d'Université Côté d'Azur et à ses succès: le "Centre Inria d'Université Côte d'Azur", ce sont une vision et une stratégie partagée pour le numérique, et des dispositifs opérationnels partagés pour renforcer notre impact sur le territoire. »





Les partenariats structurants déjà mis en place

  • En IA : le 3IA Côte d'Azur est un des 4 instituts interdisciplinaires d'intelligence artificielle, créés en France en 2019. Son ambition est de créer un écosystème innovant et influent au niveau local, national et international. L'institut 3IA Côte d'Azur est opéré par Université Côte d'Azur avec les grands partenaires de l'enseignement supérieur et de recherche de Nice et Sophia Antipolis : CNRS, Inria, INSERM, EURECOM, Mines ParisTech et SKEMA Business School.
  • En neurosciences : l'Institut NeuroMod pour la Modélisation en Neurosciences et Cognition a pour objectif de promouvoir la modélisation comme approche d'intégration des mécanismes cérébraux et des fonctions cognitives. Pour répondre à ce défi central d'intégration en sciences cognitives, l'institut qui est hébergé par Inria, s'appuie sur les ressources interdisciplinaires disponibles au sein d'Université Côte d'Azur : plus de 250 chercheurs et 16 laboratoires et entités de recherche différents.
  • La plateforme OPAL : OPAL est une plate-forme pour le calcul haute performance mutualisée entre Inria, Université Côte d'Azur, Mines ParisTech et l'Observatoire de la Côte d'Azur (OCA), mise en œuvre grâce au soutien de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur, la Communauté d'Agglomération Sophia Antipolis et le Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. Elle comprend quatre équipements, le mésocentre SIGAMM de l'OCA,  le cluster Nef et la salle immersive d'Inria à Sophia Antipolis et le cluster Azzurra d'Université Côte d'Azur. OPAL est ouvert à la communauté académique dans son ensemble,  tout en étant accessible aux acteurs socio-économiques du territoire.
  • En matière de culture scientifique et technique : Terra Numerica œuvre pour la diffusion de la culture des sciences du numérique dans les Alpes-Maritimes et le Var. C'est un projet fédérateur émanant du CNRS, d’Inria et Université Côte d’Azur, regroupant l’Éducation Nationale et un grand nombre de partenaires et d’associations, avec pour objectif  la création d'une Cité du Numérique sur le territoire azuréen.