Programmes et équipements prioritaires de recherche : le projet MoleculArXiv sélectionné

  • Innovation
  • Recherche
Publié le 18 octobre 2021 Mis à jour le 26 octobre 2021
Date(s)

le 18 octobre 2021

PEPR
PEPR

Le projet MoleculArXiv mené par Marc Antonini (laboratoire I3S) vise le stockage de données massives sur ADN et polymères artificiels. Il veut positionner l’écosystème de recherche académique et industriel français comme un acteur incontournable du stockage sur polymère (ADN et non-ADN) à l’échelle internationale. Ce projet a été laureat PEPR exploratoires qui visent des secteurs scientifiques ou technologiques en émergence.

Bâtie sur les enseignements tirés des actions « Equipements structurant pour la recherche » et « Programmes prioritaires de recherche » du PIA 3, l’action « Programmes et équipements prioritaires de recherche » (PEPR) du quatrième programme d’investissements d’avenir (PIA4) vise à construire ou consolider un leadership français dans des domaines scientifiques considérés comme prioritaires aux niveaux national ou européen et liés ou susceptibles d’être liés à une transformation de grande ampleur, qu’elle soit technologique, économique, sociétale, sanitaire, environnementale, etc.

Ils sont de deux sortes :

  • les PEPR des stratégies nationales (enveloppe 2 Md€) constituent le volet amont d’un vingtaine de stratégies décidés par l’Etat pour contribuer à l’effort de relance et préparer l’avenir de la France en relevant les défis économiques, sociaux, numériques et environnementaux
  • les PEPR exploratoires (enveloppe 1 Md€) visent des secteurs scientifiques ou technologiques en émergence pour lesquels l’Etat souhaite identifier et structurer ces communautés afin de pouvoir inscrire ces thématiques, si cela s’avère pertinent dans quelques années, dans de nouvelles stratégies nationales couvrant tant l’amont que l’aval.


Lancée en mai 2021, la première vague, avec 19 dossiers déposés le 30 juillet 2021, a permis de mesurer tout le dynamisme et l’esprit novateur de la recherche française : les PEPR exploratoires visent des secteurs en émergence avec des travaux de recherche dont les domaines d’application peuvent, pour certains, relever encore d’hypothèses de travail. Il s’agit d’explorer des champs scientifiques dont les retombées espérées peuvent être multiples.

C'est dans cette catégorie, que le projet porté par Marc Antonini du laboratoire I3S (Université Côte d'azur, CNRS) a été sélectionné ; il s'agit d'un projet commun à Université Côte d'Azur, Inria, à l'Université de Strasbourg et à l'Université Paris Sciences et Lettres (PSL).

Retrouvez les informations : https://www.gouvernement.fr/recherche-programmes-et-equipements-prioritaires-de-recherche-3-milliards-d-euros-mobilises-pour-la