L’IMREDD, acteur d’une mobilité intelligente et durable dans le cadre du projet européen GreenMov

  • Innovation
Publié le 4 mai 2022 Mis à jour le 10 mai 2022
Date(s)

le 4 mai 2022

greenmov
greenmov

L'IMREDD est partenaire du projet Greenmov dont l'objectif est d’harmoniser les modèles de données liés à l’environnement et à la mobilité, et de développer des services de mobilité verte s’appliquant indifféremment à toute ville européenne.

L’urgence climatique, la pollution atmosphérique et notre dépendance aux énergies fossiles étrangères sont autant de raisons qui poussent notre vision de la mobilité à évoluer. Ainsi, de nouveaux modes de transport ont vu le jour au cours de ces dernières décennies, tels que les véhicules électriques ou le co-voiturage. De plus, notre besoin de mobilité lui-même a évolué, notamment avec le développement du télétravail, des réseaux sociaux ou du e-commerce. Les offres de transport ont donc dû se diversifier et s’adapter à nos besoins. Entre autres, elles nous permettent désormais d’optimiser notre transport grâce à des services de mobilité pertinents. 
En effet nous pouvons aujourd’hui nous rendre au travail après avoir déterminé, grâce à une application mobile, quel est l’enchainement optimal des modes de transport au vu de l’horaire d’arrivée souhaité. Nous recevons également parfois des notifications et recommandations de transport alternatif les jours où la pollution est trop importante, afin de limiter l’impact de notre mobilité sur l’environnement. Ces applications proposant des services de mobilité en temps réel s’appuient entre autres sur la mise à disposition de données des opérateurs de transport, permettant de prédire, optimiser et suivre en temps réel un itinéraire.
Les smart cities telles que la ville de Nice proposent ainsi un accès à différentes données de transport et de climat qui sont alors exploitées par les fournisseurs de services de mobilité pour faciliter le transport des citoyens.
 

Relever les difficultés d’interopérabilité entre les données et services de mobilité verte

Malgré l’importante quantité de données et de services proposés ces dernières années, des difficultés subsistent car chaque ville et chaque acteur de la mobilité publie des données en utilisant des formats ou des modèles différents, complexifiant la tâche des fournisseurs de solutions de mobilité multimodale. Par conséquent, ces acteurs doivent adapter leurs systèmes aux formats de données de chaque ville, faute de quoi leur service ne sera pas accessible aux citoyens.

Il reste donc encore du chemin à parcourir pour améliorer l’interopérabilité entre les services proposés dans les villes ou régions européennes. Afin de relever ce défi, le projet européen GreenMov a été lancé. L’objectif du projet est d’harmoniser les modèles de données liés à l’environnement et à la mobilité, et de développer des services de mobilité verte s’appliquant indifféremment à toute ville européenne. Bien que la ville de Nice soit déjà en avance sur la thématique de l’interopérabilité des données, les récentes évolutions techniques poussent les acteurs de la métropole et Université Côte d’Azur, à travers son Institut d’Innovation et de Partenariats IMREDD, à être pro-actifs et à implémenter d’ores et déjà les standards de demain. 
 

Des bénéfices pour les villes, les citoyens, et l’environnement

Les briques technologiques développées dans le cadre du projet GreenMov permettront donc cette interopérabilité qui aboutira à une réduction des coûts pour les usagers, à une ouverture à des solutions innovantes adaptées aux territoires, à l’augmentation des offres de services pour réduire l’impact environnemental de notre mobilité, et à l’augmentation de la satisfaction des citoyens. En effet, par l’ouverture et l’ajout de liens entre les données, ce projet contribuera à la création de nouvelles solutions pour une mobilité décarbonée.


Le rôle de l’IMREDD dans GreenMov

Le rôle principal de l’IMREDD dans le projet GreenMov consiste à accompagner les projets pilotes dans les sites participants : Métropole Nice Côte d’Azur (France), Région Flamande (Belgique) et Murcia/Molina de Segura (Espagne). L’IMREDD participe aussi à l’amélioration de modèles de données existants afin qu’ils incluent les aspects de mobilité verte. Il contribuera également à définir et mettre en œuvre des services intelligents pour la mobilité verte en utilisant des techniques d’intelligence artificielle appliquées à ces modèles de données et aux besoins des utilisateurs.
Enfin, l’IMREDD coordonne les acteurs de mobilité et les institutions travaillant sur la thématique de l’environnement (collectivités locales, fournisseurs de services, de technologie, chercheurs) afin de créer un recueil de la connaissance et des bonnes pratiques sur l’interopérabilité des données liées à la mobilité et à l’environnement en Europe. 


GreenMov : un projet européen

Le projet GreenMov est financé par la Commission Européenne dans le cadre du programme Connecting Europe Facilities (CEF). Il a été lancé en septembre 2021, pour une durée de 24 mois. Le consortium intègre des collectivités, des entreprises et des centres de recherche de quatre pays membres de l’Union Européenne.

France
  • Atos (porteur du projet)
  • Université Côte d’Azur – IMREDD
  • MT3
Espagne
  • HOPU
  • Municipalités de Murcia et Molina de Segura
Belgique
  • imec 
  • Digital Vlaanderen
Allemagne
  • FIWARE Foundation