Le Smart City Innovation Center de l’IMREDD intègre la Plateforme d’Accélération de l’Industrie du futur en Région

  • Innovation
Publié le 15 mars 2022 Mis à jour le 28 avril 2022
Date(s)

le 15 mars 2022

convention PRACIIS
convention PRACIIS

Université Côte d’Azur et TEAM Henri-Fabre, porteur du projet de Plateforme Régionale d’Accélération vers l’Industrie du futur (PRACCIIS) scellent un partenariat durable pour accompagner les entreprises du territoire dans leur transformation vers l’industrie du futur et vers l’innovation.

Dans le cadre de ce projet, l’Institut Méditerranéen du Risque, de l’Environnement et du Développement Durable (IMREDD) proposera via sa plateforme technologique collaborative « Smart City Innovation Center » une offre technologique dédiée pour découvrir, tester et intégrer des technologies de l’industrie du futur.


PRACCIIS ou comment lever les obstacles à la transformation des PME et des ETI

L’industrie du Futur ou Industrie 4.0 correspond à un nouveau modèle d’entreprise pensé pour répondre à plusieurs transitions simultanées : énergétique, écologique, numérique, organisationnelle et sociétale. Pour rester compétitives, les entreprises doivent engager une profonde transformation intégrant de nouvelles technologies et modes d’organisation au terme de laquelle il est attendu qu’elles parviennent à produire des biens personnalisés aux coûts de la production de masse. Cette 4e révolution industrielle constitue en enjeu national et souligne la nécessité de mieux coordonner, rationaliser et accélérer les initiatives locales pour atteindre une masse critique et accroire le potentiel d’impact sur les entreprises. PRACCIIS s’inscrit dans cette logique en créant au sein d’un écosystème régional une plateforme d’accélération fédérant plus d’une vingtaine de partenaires et combinant trois actions: 
-    Sensibiliser : présenter aux dirigeants d’entreprise, aux technologies et méthodes de l’industrie du futur et les relier à des perspectives économiques concrètes.
-    Tester : Réduire les risques techniques et technologiques en proposant un accompagnement au prototypage, tests et preuves de concept (POC).
-    Intégrer : Accompagner les projets jusqu’à l’implémentation dans la chaîne ou les lignes de production de l’entreprise.
 

Le Smart City Innovation Center de l’IMREDD : lieu d’expérimentation et de démonstration 


Développé depuis l’automne 2020, en pleine crise sanitaire, au sein du nouveau bâtiment de l’IMREDD au cœur de l’éco-quartier Nice Meridia, le Smart City Innovation Center a achevé sa première phase d’investissement en fin d’année 2021. L'investissement en équipements scientifiques représente 5,7 millions d'euros dont 3,75 millions d'euros de cofinancement des partenaires publics et 1,3 million d'euros d'investissement direct des entreprises. Développée sur 1 200 m2, cette plateforme technologique met à disposition des acteurs de l’écosystème territorial une offre de ressources extraordinaire (équipements, expertise et savoir-faire) pour résoudre des problématiques s’inscrivant dans la thématique « Territoires intelligents et défis socio-environnementaux ». Parmi la centaine d’équipements présente l’on trouve des moyens de fabrication additive, métrologie et scan 3D, caractérisation physico-chimiques, Smart Home, Réalité Virtuelle, Drônes, Solutions énergétiques pour le bâtiment, Simulation numérique, Mobilité électrique et autonome.
Dans le cadre du projet PRACCIIS, l’IMREDD proposera aux entreprises une offre de services organisée autour de trois axes :
-    Solutions énergétiques pour les bâtiments : Sensibiliser aux solutions énergétiques innovantes pour la production d’énergies renouvelables, le stockage de l’énergie électrique et la gestion énergétique dans les bâtiments de la ville du futur.
-    Fabrication additive : Tester l’impression 3D par la conception de prototypes à partir de matériaux existants ou nouveaux et évaluer l’intégration de cette technologie dans l’entreprise. 
-    Bioinspiration : Tester la fabrication par micro-impression pour réaliser des matériaux et/ou surfaces innovants, analyser leurs propriétés et les caractériser. En s’inspirant du vivant et de la résilience de la nature, cette technologie de fabrication ouvre de nouvelles perspectives dans les domaines de la micro-fluidique, micro-optique, micro-robotique ou méta-matériau.